Une ex-candidate raconte être déçue de son passage dans l’émission de mode de la sixième chaîne. Cette dernière, influenceuse aux plus de 100 000 abonnés sur Instagram, avait en effet pris part à la semaine dédiée au duo mère-fille et à en croire à ses propres propos au micro de Téléstar, ce fût pour Inès Bellah une expérience qui ne concordait point à ce qu’elle avait d’ores et déjà espéré ! Mais pas vraiment !

Une expérience dont elle ne garde pas les meilleurs souvenirs…Voilà à quoi se résume le passage d’Inès Bellah, influenceuse aux plus de 100 000 abonnés sur Instagram, dans Reines du Shopping lors de l’édition spéciale duo mère-fille.

Chaque semaine, Cristina Cordula impose un thème à cinq candidates des Reines du shopping. En trois heures, elles doivent se coiffer, se maquiller et s’habiller en accord avec la thématique proposée. Pour ce faire, elles disposent d’un budget allant de 300 à 500 euros et d’une liste de boutiques imposée.

Le programme est ouvert autant aux anonymes qu’aux célébrités. L’époque où l’influenceuse Inès Bellah ait pris part à l’émission, elles avaient eu pour mission d’habiller leurs mamans sur le thème inédit « Élégante pour un cocktail en plein air ».

L’influenceuse disposait ainsi de 450 euros et pas d’un centime de plus pour relooker sa mère dans un style glam rock. Avec son statut de modeuse aguerrie, Inès Bellah s’était d’ores et déjà fait une idée bien ferme de la compétition bien que les choses ne se soient pas réellement déroulées comme elle l’avait imaginé.

« Je n’ai pas vraiment aimé »


« Je n’ai pas vraiment aimé, déclarait-elle au micro de TéléStar. En fait, je n’aime pas la compétition, les blablas et les comparaisons. C’est une émission très girly ».

C’est par rapport aux conditions de tournage qu’elle s’en est surtout plainte : « On reste toute la journée enfermées devant une caméra à regarder ce que font les autres », racontait-elle.

Par ailleurs, Inès Bellah déplorait aussi mais surtout cette absence de contact entre les filles : « Il n’y a pas de partage, révèlait-elle. Chaque candidate reste dans sa chambre. On se voit le matin pour tourner et ça dure jusque tard. Ce n’était pas ce que j’attendais du début à la fin ».