Le pouvoir veut contre carrer la révolution populaire, estime le parti des travailleurs PT. « Le pouvoir en place continue de mépriser la majorité du peuple. Il a instruit les walis pour sélectionner des interlocuteurs qui discuteront au nom des millions de citoyens qui réclament depuis le 22 février le départ du système. Non aux pseudo délégués de la population! Oui pour la constitution de comités populaires de base ! », a écrit, ce  samedi 16 mars, le député  Ramtane Taazibt, député du parti des travailleurs, sur sa page Facebook.

Son collègue Smain Kouadria est plus précis. Selon ses dires,  « plusieurs salles sont déjà réservées au niveau de l’hôtel El Aurassi où séjourne Lakhdar Brahimi, afin d’organiser des  des rencontres avec  les représentants du mouvement populaire » . Les wali,  seraient instruits pour  » rencontrer des représentants des jeunes et des étudiants ».

Koudria ajoute que ces réunions précédent la Conférence nationale inclusive, annoncée par le président Bouteflika dans son discours de candidature.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici