Le second fils de Lady Diana et du princes Charles, fraîchement arrivé aux USA avec sa femme, décide d’octroyer des dons humanitaires malgré la polémique qui fait actuellement ravage à leur sujet, et leur situation financière, qui les expose à de lourdes dettes non encore remboursées. 

Meghan et Harry ont entrepris un acte charitable en offrant 10 000 Dollars à une oeuvre de bienfaisance. Et ce, en dépit des lourdes dettes qu’ils doivent honorer ainsi que de la polémique soupçonnant le couple de détournement de fonds. Mais visiblement, cette initiative caritative n’améliore pas les choses pour autant, pour les parents du petit Archie. 

Le couple vole au secours de projets humanitaires qui les affectionne particulièrement

Le duc et la duchesse de Sussex ont récemment mis un terme à la fondation Sussex Royal. A ce titre, ils ont soutiré une somme de l’argent qui restait, pour des actes charitables en vue de soutenir des projets qui leur sont chers. Malheureusement, selon des publications révélées par le magazine People, cette initiative ne tourne pas comme prévue pour le couple. En effet, vendredi dernier, le bénéficiaire de cette généreuse donation de 10 000 dollars a témoigné de sa reconnaissance envers les donateurs suite à une annonce sur twitter. Cet organisme vient en aide à des réfugiés et à des migrants en contribuant à leur réinsertion professionnelle grâce à des cours gastronomiques. Une activité qui tient très à coeur à la femme de Harry. Malgré cet acte riche en bienveillance, le couple demeure dans une mauvaise posture sur le plan financier en raison de leur multitude de dettes

Le fils aîné de Charles va faire l’objet d’une enquête

Un geste plein de bravoure qui passe pourtant mal car depuis qu’ils ont quitté la famille royale, Harry et Meghan ont encore énormément de dettes à régler. Aussi, ils doivent rembourser les coûts de réhabilitation du Frogmore Cottage, évalués à plus de 2,7 millions d’euros, en déboursant mensuellement 20 000 Euros durant les onze années qui vont suivre. Outre ces dettes aux sommes vertigineuses, les parents d’Archie sont également accusées de détournement de fonds. En effet, le président de l’organisation anti-monarchique Republic, Graham Smith avait récemment annoncé des mouvements financiers douteux suivis d’un usage abusif des fonds venant de la Sussex Royal Foundation. Une investigation devrait prochainement voir le jour à ce sujet.