Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a accusé, ce mardi 2 avril, une « poignée de personnes » de s’être accaparée « des richesses du peuple algérien ».

« Les efforts consentis par l’Armée Nationale Populaire depuis le début de la crise et son alignement total sur les revendications populaires, confirment que son unique ambition est de veiller à préserver la conception constitutionnelle de l’Etat, garantir la sécurité et la stabilité du pays et protéger le peuple d’une poignée de personne qui s’est indument accaparée des richesses du peuple algérien », a indiqué le chef d’état-major qui a présidé, dans l’après-midi une réunion au siège de l’état-major de l’armée avec les commandants de forces, les commandants des régions militaires, le secrétaire général du ministère de la Défense nationale et les chefs des deux départements de l’état-major de l’Armée nationale populaire

« A l’heure qu’il est, elle s’affaire à contourner ses revendications légitimes en fomentant des plans douteux, tendant à déstabiliser le pays et l’entrainer dans le piège du vide constitutionnel », assure-t-il dans un communiqué publié par le ministère de la Défense nationale.

Ahmed Gaïd Salah « s’est interrogé sur les moyens qui ont permis à cette poignée de personnes d’amasser des richesses immenses par des voies illégales et dans un court laps de temps, en toute impunité, profitant de leur accointance avec certains centres de décision douteux, et qui tentent ces derniers jours de faire fuir ces capitaux volés et s’enfuir vers l’étranger ».

« Il y a lieu d’indiquer dans ce contexte que les décisions de poursuites judiciaires contre ces derniers émanent de la justice par le biais du procureur général, mû par son adhésion aux revendications populaires insistantes », poursuit la même source.

« Ainsi des décisions préventives ont été prises à l’encontre de certains individus, leur interdisant le déplacement jusqu’à l’accomplissement des procédures d’enquête, alors que les structures de compétence relevant du Ministère du Transport ont mis en œuvre des mesures d’interdiction de décollage et d’atterrissage des avions privés appartenant à des hommes d’affaire au niveau des aéroports du pays, conformément aux dispositions légales en vigueur », selon elle.

1 COMMENTAIRE

  1. Ils fauent en finir une bonne fois pour toute à ce système dictatorial bouteflikaine corronpue voleur mettre fin à c est maneuvres du clan bouteflika Saïd Bouteflika Nacer bouteflika voleur corronpue qui essaie de vouloir éffacer dérriére eux tout trace de corruption et gagner du temp tout c est affairistes escroc magouilleur voleur proche de ce Saïd Bouteflika Nacer bouteflika doivent répondre devant la justice algerienne de leur crimes d avoir profité de de liens avec ce clan bouteflika pour détourner enrichir contruit leur fortunes grâce à ce pouvoir voyous voleur corronpue aux détriment du peuple algérien tout c est mafia bouteflikaine corronpue voleur doivent répondre remboursé argent aux peuples Algérien des milliards que c est voleurs corrompue Bouteflika Nacer bouteflika Saïd Bouteflika et c est patrons affairistes ce sont partagés ainsi que des ministres ancien ministre qui ont été complice de c est magouilles détournement enrichissent personnel

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici