Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a estimé, ce mardi 5 mars, que « certaines parties sont dérangées de voir l’Algérie stable et sûre ».

« Certains veulent faire revenir l’Algérie vers les années de douleurs et de braises. Des années durant lesquelles, le peuple algérien a vécu toute sorte de douleurs et a payé un lourd tribut » a estimé le vice-ministre de la Défense nationale et chef de l’état-major.

Dans son discours, Ahmed Gaïd Salah a également souligné que le « peuple » qui a « vécu ces conditions difficiles » ne peut « en aucun cas renoncer à la sécurité et la quiétude ».

Selon lui, cette sécurité et cette stabilité « vont s’enraciner davantage ». « Le peuple qui a fait échouer le terrorisme et ses plans est appelé où qu’il soit à savoir comment se traiter avec les conditions que vit son pays », a-t-il précisé.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici