Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a assuré, ce mercredi 27 mars, que l’institution n’a pas et ne va pas s’écarter de ses missions constitutionnelles.

« Notre Armée a pu franchir de grandes étapes dans tous les domaines, néanmoins notre ambition à réaliser davantage d’acquis sur tous les plans, m’amène, en cette heureuse occasion, à mettre l’accent, avec vous, personnels de la 4e Région Militaire, sur l’importance de redoubler de vigilance et de continuer à œuvrer avec la même cadence et la même détermination à concrétiser nos objectifs escomptés et ce, afin de sécuriser nos frontières nationales, toutes nos frontières nationales, d’autant plus que notre pays vit dans un environnement régional tendu et instable, qui connait une recrudescence de tous les types de fléaux, entre autres, le terrorisme et la criminalité organisée multiforme, qui constituent des défis considérables auxquels nous devons, au sein de l’Armée Nationale Populaire, faire face avec fermeté et détermination, conformément à nos missions constitutionnelles desquelles nous nous écarterons jamais », a-t-il indiqué.

Cette intervention intervient au lendemain des critiques suscitées par le discours qu’il a prononcé la veille. Hier mardi 26 mars, le vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major a proposé l’application de l’article 102 de la Constitution qui constitue pour lui une « solution à même d’aboutir à un consensus de l’ensemble des visions, et faire l’unanimité de toutes les parties ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici