Le célèbre jeu télévisé « Fort Boyard » vient de lancer cette année sa 31ème édition, marquée par des candidats ultra-performants. Après l’exploit redoutable réalisé par l’équipe de Claude (de Koh Lanta), c’était au tour de l’humoriste Pierre-François Martin-Laval alias PEX et ses coéquipiers de participer aux différentes épreuves du fort, samedi dernier. Une participation particulièrement marquante pour PEX, qui a eu droit à une surprise « brûlante » de la part de Willy Rovelli. 

Un candidat très attendu dans l’émission

Depuis sa diffusion, les téléspectateurs de « Fort Boyard » attendaient avec impatience la participation du célèbre humoriste et réalisateur français Pierre-François Martin-Laval (PEX). Finalement, ce samedi 18 juillet, ils retrouveront leur idole à la télévision sur France 2 et ils seront agréablement surpris par sa performance. Alors que l’équipe formée par PEF, Monsieur Poulpe, Daphné Bürki, Raphaël de Casabianca et Tom Villa font ravage dans l’aventure, les internautes étaient au départ rester perplexes quant à leurs capacités physiques. Des doutes vite dissipés lorsqu’ils découvrent le moral d’acier et la volonté de gagner de cette équipe. Bien que PEF avait échoué durant l’épreuve de « La cellule de l’araignée », l’acteur de 52 ans a réalisé un exploit en allant au delà de ses limites lors du fameux épreuve « Willy-Mix« .

Une des variétés de piments les plus fortes au monde lui brûle la langue

PEX a eu droit à une surprise de taille en arrivant chez Willy Rovelli. Au menu, diverses variétés de piments. Après tirage au sort, l’humoriste décroche le Piment de Cayenne Force 7, jugé extrêmement brûlant sur l’échelle de Scoville. Déçu à la suite de cette mauvaise pioche, PEX s’était exclamé: « Oh non !…On avait dit piment d’Espelette ! ». Il prena toutefois son courage à deux mains et avale le gros piment sous les ricaneries de ses coéquipiers qui avaient éclaté de rire en le voyant devenir tout rouge. L’ancien Robin des Bois affirme: « Même quand je respire ça brûle » avant de crier « Ta gu**le ! » à Willy qui ne cessait pas de le taquiner. Résultats, PEF réussi cet épreuve avec brio, la langue pendante et tremblante. Une épreuve qui marquera sans doute l’esprit de PEF et celui de ses fans.