Le Front de libération nationale FLN a réagi à la nomination du nouveau gouvernement dirigé par Noureddine Bedoui. « A travers la nomination de ce nouveau gouvernement, nous constatons que le régime cherche à gagner plus de temps pour réorganiser ses rangs et préparer ses prochains coups politiques », précise, ce lundi 1 avril, un communiqué du parti signé par le premier secrétaire, Hakim Belahcel.

Le FFS estime que « le pouvoir n’a finalement pas dérogé à ses pratiques d’antan qui consistent à tout faire bouger pour que tout reste en place ». Néanmoins, poursuit le communiqué ». Le maintien du général major Gaid Salah dans son poste au gouvernement raisonne à lui seul, comme une cinglante réponse à ceux qui croyaient au miracle au sein du sérail ».

Le parti invite les acteurs politiques, sociaux et personnalités crédibles et indépendants  « à s’unir comme un seul homme et autour d’une unique option celle qui consiste à amorcer un véritable processus démocratique de transition ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici