Abdelaziz Bouteflika, candidat à l’élection présidentielle du 18 avril, a rendu publique, hier, « sa déclaration du patrimoine ». Cette démarche dénote de la volonté du président candidat de  se maintenir dans la course pour la présidentielle, en dépit des manifestations contre le 5e mandat, organisées à travers le pays ces dernières semaines .

La déclaration de patrimoine, faut-il préciser, est parmi les pièces exigées par le conseil constitutionnel dans le dossier de candidature pour l’ élection présidentielle, selon l’article  139 de la loi organique n° 16-10 au 25 août 2016 relative au régime électoral.

Le même article stipule que « la déclaration de candidature à la présidence de la République résulte du dépôt d’’une demande d’’enregistrement auprès du Conseil constitutionnel contre remise d’un récépissé ».

Bouteflika peut-il déléguer une autre personne pour déposer son dossier de candidature? Est-il oui ou non obligé de se présenter devant le conseil constitutionnel aujourd’hui?

La constitutionnaliste Fatiha Benabou est catégorique: « Bouteflika doit  déposer personnellement son dossier de candidature devant le conseil constitutionnel. Aucun texte de loi n’évoque la possibilité d’agir par procuration quand il s’agit d’un candidat ». « Le recours à la procuration concerne exclusivement les électeurs, et dans  des cas  bien précisés par la loi », poursuit la constitutionnaliste dans une  déclaration à Actu-fil.com

Le règlement fixant les règles de fonctionnement du conseil constitutionnel est très clair sur ce point. L’article 28 stipule que « les déclarations de candidature à la présidence de la République sont déposées par le candidat dans les conditions, formes et délais prévus par la loi organique relative au régime électoral auprès du Secrétariat général du Conseil constitutionnel. Il en est délivré accusé de réception ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici