Dans cet entretien accordé à Actu-fil.com, l’avocat et ancien président la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’Homme (CNCPPDH), affirme que le général à la retraite, Ali Ghediri, a tout a fait le droit se porter candidat à la présidentielle.

En 2017, vous avez révélé le désir du président Bouteflika de se représenter pour un cinquième mandat. Quelques semaines nous séparent de l’élection présidentielle, gardez-vous la même conviction ?

La candidature du président de la république, ce n’est pas une grossesse honteuse qu’il faut absolument cacher. J’ai toujours considéré la candidature du président comme étant un geste tout à fait naturel, concevable, qui n’est pas inattendu.

en 2017, j’ai subi des commentaires pas tout à fait amicaux. Mais je suis un démocrate, et je respecte les différents avis. A quelques semaines des présidentielles, je réitère que le président de la république est le maître des horloges.C’est au président de la république de se déterminer.

Pour l’opposition, l’état de santé du président constitue un sérieux obstacle à sa candidature…

C’est un élément qui complique les choses, mais le président de la république prendra sa décision en son âme et conscience. Il sait, lui, mieux que tout autres, ce qu’il peut faire, et ce qu’il ne pourrait pas faire. Moi je lui fais confiance.

Quel commentaire faites-vous de la candidature du général à la retraite, Ali Gediri ?

C’est son droit. Et c’est un droit indiscutable. Je vous rappelle un principe qu’il ne faut jamais perdre de vue : on ne devient militaire que parce qu’on a été civile.

153 postulants à la candidature à l’élection présidentielle du 18 avril ont procédé au retrait des formulaires de souscription. Les images des candidats agitent les réseaux sociaux…

Je pense qu’il faut instaurer des conditions préalables au retirait des imprimés de souscription au niveau du ministère de l’intérieur. Quand je vois un candidat potentiel déclarer devant les caméras, qu’il voudrait devenir président de la république pour manger des biftecks, je suis consterné.

Je propose d’exiger aux candidats à la candidature le dépôt d’une caution conséquente,.et éventuellement un certificat médical attestant la bonne santé mentale de l’individu. J’estime , par ailleurs, que le candidat doit avoir un niveau universitaire.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici