Au total, quatorze personnes dont des passeurs ont été arrêtées, dimanche 6 janvier, par la gendarmerie à Oran dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine par mer, rapporte l’agence APS qui cite ce corps de sécurité.

La deuxième section de sécurité et d’intervention (SSI) de la gendarmerie nationale de Misserghine a d’abord intercepté six personnes à bord d’un véhicule sans documents, avec en leur possession des devises et des sacs à dos contenant des vêtements et des gilets de sauvetage lors d’un barrage de contrôle au carrefour Ain Khadidja dans la commune de Mers Kébir, précise la même source.

L’enquête approfondie avec les mis en cause a renseigné sur l’organisation d’une traversée clandestine en mer et permis d’identifier et d’arrêter l’organisateur, poursuit-elle.

Des éléments de la gendarmerie ont pu arrêter, dans la soirée, sept autres personnes dont des passeurs et des aides à la plage de Bousfer qui se préparaient pour une traversée clandestine par mer. Ces forces de sécurité ont également saisi un plaisancier, du matériel, dix bidons en plastique pleins d’essence et une boussole. Une enquête a été ouverte par la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale d’Ain Turck.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici