Coordonnateur de l'instance dirigeante du FLN.

« Le discours de Mouad Boucharab a été déformé dans le but de le présenter comme étant une réponse au peuple. En réalité, son intervention était une réponse aux pseudos partis de l’opposition qui ont prouvé leur échec », précise, ce samedi 23 février, le FLN dans une précision postée sur sa page Facebook

Dans la matinée de ce samedi, à partir d’Oran, le coordinateur de l’instance dirigeante du FLN a affirmé devant ses militants que « certains politiques et pseudos politiques commencent à rêver. Je leur dit : faites de beaux rêves, et bon réveil ». Bouchareb a accusé les protagonistes des marches contre le 5e mandat de vouloir « allumer la fitna ».

Ces déclarations ont été largement relayées sur les réseaux sociaux. Certains internautes ont vu dans cette intervention  « une provocation », d’autres l’ont considéré comme étant  « un défi » lancé aux centaines de milliers de manifestants qui sont descendus, hier vendredi, dans la rue pour contester la candidature du président Bouteflika.

Au sein du FLN, la sortie de Mouad Bouchareb a surpris plusieurs cadres.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici