La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti, dans la soirée de ce vendredi 8 mars, le décès d’un policier au cours des manifestations contre le cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika et contre le système. « La Direction générale de la sûreté nationale affirme qu’elle n’a enregistré aucun décès dans les rangs de la police », précise la même source.

Selon un communiqué publié sur Facebook, la DGSN a annoncé avoir enregistré 112 blessés parmi les policiers. Elle a également évoqué l’arrestation de 195 personnes en fin de journée au niveau du boulevard Krim Belkacem (Ex-Télemly) et la rue Didouche Mourad au centre-ville d’Alger.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici