Le directeur général de NCA Rouiba s’est exprimé, ce dimanche 17 février, sur la destruction en Libye d’un lot de 5000 caisses de jus fabriqué par le groupe. « Ce lot a été acheté par un client libyen. On n’avait pas la liberté de le récupérer pour prouver à nos frères libyens que ces produits étaient conformes », a indiqué d’emblée Sahbi Othmani à El Bilad TV.

« On ne voulait pas rentrer dans un grand débat », a ajouté la même source qui précise que le lot détruit ne représente même pas 1% des exportations du groupe en 2018. « La valeur du lot détruit ne dépasse pas les 5000 dollars », a insisté le directeur général de NCA Rouiba. Pour lui, aucun « tapage médiatique » ou « rumeurs » ne peuvent « ébranler la confiance des consommateurs ».

LIRE AUSSI : Destruction d’un lot de jus Rouiba en Libye : l’entreprise évoque un « incident technique sans gravité »

« Nous travaillons en toute transparence et nos portes sont ouvertes. Nos produits sont disponibles sur le marché. Vous pouvez les analyser dans tous les laboratoires internationaux », a ajouté Sahbi Othmani. Ce dernier accuse d’ailleurs l’un des concurrents étrangers de NCA Rouiba qui « ne veut pas voir les produits algériens accéder à ce marché ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici