Les partis et personnalités de l’opposition qui se sont réunis, ce lundi 4 mars, au siège d’ El Adala, demandent l’application de l’article 102 de la constitution, qui permet au conseil constitutionnel de déclarer l’état d’empêchement « lorsque le Président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions », affirme Lakhdar Benkhelaf à  Actu-fil.com.

L’image contient peut-être : texte

L’opposition qui « refuse » le cinquième mandat, demande le report des élections présidentielles. Elle salue « la  décision  prise par  Abderrazak Makri et Ali Benflis de  se retirer de la course pour les élections présidentielles et  invite les autres candidats à suivre l’exemple », poursuit notre source.

Enfin les personnalité et partis politiques qui ont pris  part à cette rencontre,  invitent le peuple « à maintenir sa mobilisation dans le calme  et la sérénité ».

parmi les personnalités présente à cette rencontre , l’on cite Ahmed Benbitour, l’ancien ministre de la communication, Abdeaziz Rahabi,  Tahar Benbaibeche, Abdellah Djaballah.

1 COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici