Des parties et des personnalités de l’opposition ont affiché, ce mardi 2 avril, leur soutien au dernier message du chef d’état- major, Gaid salah ,dans lequel il a demandé l’application des articles 102,7 et 8 de la constitution.

Une partie de l’opposition représentée dans la réunion tenue chez Abdellah Djaballah sous la dénomination des « Forces du changement en faveur du choix du peuple », a appelé les Algériens à maintenir la mobilisation et « à faire preuve de vigilance contre toute tentative visant à infiltrer et à affaiblir le mouvement populaire ».

Les participants à cette réunion invitent le peuple à garder le slogan, « djeich chaab khawa, khawa », considéré comme « un message de solidarité à l’institution militaire qui a adopté les revendications du mouvement populaire ».

Ces derniers affirment  » rejeter toute décision ou communiqué signé au nom du président sortant, y compris la nomination du nouveau gouvernement ». L’opposition dit « refuser »  aussi « toute initiative qui émane des forces anticonstitutionnelles »

 

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici