Mohcine Belabbas a dénoncé, dans la soirée de ce dimanche 14 avril, l’interpellation des militantes qui ont été déshabillées dans un commissariat à Alger. Pour le président du RCD, « l’ouverture d’une enquête sur l’affaire » est « devenue une urgence ».

« L’arrestation des policiers impliqués et leur présentation devant la justice ne suffira pas parce que cela n’est pas seulement une atteinte à la dignité des militantes et une atteinte aux droits de l’homme puisqu’il s’agit d’une sorte de torture », écrit-il sur sa page Facebook.

Mohcine Belabbas évoque « un message à travers lequel on veut humilier le peuple tout entier ». « Et le pouvoir réel assume toute la responsabilité », conclut-il.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici