Alger le 18/11/2014 Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saâdani.(Photo/Sidali New Press)

Face au silence de la direction du parti, la mobilisation des contestataires au sein du Front de libération national s’organise. Ces derniers multiplient les déclarations n’hésitant pas a diffuser des communiqués portant le cachet du bureau politique du FLN, sans que cela ne provoque la moindre réaction de l’instance dirigeante.

Des membres du comité central du parti ont annoncé, ce lundi 1 avril, leur soutien au dernier message du chef d’état- major, Gaid Salah, qui a appelé à la mise en œuvre des articles 102, 7 et 8 de la constitution. Dans un communiqué rendu public, ces derniers affichent « un total soutien aux mesures prises par le chef d’état-major, vice-ministre de la défense »

Le communiqué invite les instances du parti à prendre la même position.

Les contestataires refusent enfin la tenue d’une réunion extraordinaire du congrès,  programmée pour le mois d’avril.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici