Après l’Organisation nationale des Moudjahidine , c’est autour des enfants des Moudjahidine  (ONEM)  de se prononcer sur les manifestations contre  le cinquième mandat. L’Organisation de Khalfa Mebarek est divisée. Si le secrétaire général de l’ONEM ne rate aucune occasion pour exprimer son allégeance au président Abdelaziz Bouteflika, plusieurs de ses cadres ont tenu à se démarquer de cette position.

« Des millions d’Algériens sont sortis dans la rue pour demander au président de la République de renoncer au  cinquième mandat, et au gouvernement de démissionner (..) les revendications légitimes des manifestants sont le résultat des erreurs commises par un pouvoir qui promet au peuple « Dignité et Fierté », à l’occasion de chaque campagne électorale, sans pour autant ouvrer à la concrétisation de cet engagement », précise un communiqué signé par des cadres de l’Onem.

Partant de ce constat, les signataires de ce document affirment soutenir « les manifestations contre le cinquième mandat du président Bouteflika.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici