Des étudiants de plusieurs universités à travers le pays tiendront, ce mardi 26 février, à partir de 10 heures, des marches et des rassemblements pour dénoncer et appeler au départ du système en place.

« Ce sont des marches pour revendiquer essentiellement le changement et le départ du système actuel qui a ruiné le pays et freiné l’ambition de la jeunesse et des étudiants », indique l’un des participants à Actu-fil.com.

« Je pense que les étudiants sont conscients qu’un changement dans la continuité sera une reproduction des mêmes situations connues en 1962, 1965, 1979, 1995 et en 1999 », précise la même source.

Au centre-ville d’Alger où se trouve la faculté centrale, l’important dispositif sécuritaire mis en place depuis vendredi 22 février a été renforcé davantage. Les forces de l’ordre ont également  mis en place des dispositifs de sécurité devant d’autres universités à travers le pays notamment à Boumerdès.

« Cela ne va pas dissuader les étudiants qui sont déterminés à marcher pour revendiquer le départ de ce système », assure notre interlocuteur.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici