Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres,a réagi, ce mercredi 3 avril, à la démission du président Bouteflika.

« Le secrétaire général salue le calme et le respect dont fait preuve le peuple algérien dans l’expression de son désir de changement », a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse.

« António Guterres « souhaite une transition pacifique et démocratique qui reflète les désirs du peuple algérien » », selon la même source.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici