La Place Maurice Audin lors de la manifestation du 8 mars. Photo prise par Hadjer Guenanfa.

Le porte-parole de la diplomatie américaine a réagi, hier mardi, à la démission d’Abdelaziz Bouteflika.

« Il revient aux Algériens de décider comment gérer cette transition en Algérie », a indiqué le porte-parole de la diplomatie américaine Robert Palladino.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici