L’interprète de Chemsa, alias Donia Eden, figure parmi les icônes emblématiques de la série télévisée “Demain nous appartient”. Les téléspectateurs de DNA  vont devoir s’habituer à son absence car la comédienne a décidé de signer son départ. Et pour cause…

Cette nouvelle concernant le départ de Chemsa, celle qui joue la compagne secrète de l’inspecteur Karim,  risque de faire effondrer les fans du feuilleton phare de TF1. Alors que le mystère, qui lie le duo est levé au grand jour, la suite des épisodes rebondissants de la série ne verra malheureusement plus la participation de Donia Eden. Découvrez les raisons de cette décision ferme de l’actrice de 29 ans. 

Une expérience très enrichissante

Le départ imminent de Donia Eden, de l’émission télévisée fut une nouvelle glaçante pour ses fans. En effet, au cours d’une entrevue menée par Télé Star, la jeune Parisienne avait déjà prévu ce départ depuis ses débuts dans le tournage, où elle avait annoncé qu’elle allait partir une fois qu’elle aura terminé sa participation avec Samy Gharbi. Toutefois, Donia Eden affirme avoir conservé de très beaux souvenirs suite à sa participation dans “Demain nous appartient”. Néanmoins, malgré cette belle expérience, Donia Eden avait affirmé vouloir explorer de nouveaux horizons, suite aux nombreux projets d’avenir que l’actrice a en tête. 

Des projets inédits

En effet, Donia Eden, incarne Chemsa, le témoin protégé par le capitaine Saeed en l’attente du procès de son frère, qui est impliqué dans des affaires de drogues. Une intrigue surprenante, qui verra donc la fin du duo de choc dans le feuilleton. Néanmoins, la ravissante actrice qui a déjà participé à la réalisation de trois séries et films durant ces deux ans de carrière, a toujours donné de son mieux. Toutefois, en raison de ses projets ambitieux, elle a décidé de s’adonner à de nouvelles orientations sur le plan personnel, dont celles de devenir bientôt maman. Quoi qu’il en soit, les téléspectateurs de TF1 n’auront plus la chance de retrouver leur idole préférée de “Demain nous appartient” à leur écran.