Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, a poursuivi, ce mardi 9 avril, sa visite à l’ouest du pays où il a supervisé l’exécution d’un exercice démonstratif avec munitions réelles «Hasm 2019».

Le vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’armée a tenu, par la suite, une « réunion avec les éléments des unités ayant exécuté cet exercice, où il a prononcé une allocution d’orientation », précise le ministère de la Défense dans un communiqué.

« Afin de réaliser ce noble objectif, et conscients de notre rôle en tant que militaires, l’Armée nationale populaire continuera, grâce à Allah Le Tout-puissant, à consentir davantage d’efforts pour la promotion permanente, le développement soutenu et la mobilisation de ses différentes composantes à l’effet de garantir le droit légitime du peuple algérien de jouir d’une totale quiétude pour le présent et le futur de son pays », a-t-il indiqué.

Dans son discours, Ahmed Gaïd Salah ne revient pas sur la démission du président Abdelaziz Bouteflika ou sur l’application de l’article 102 de la Constitution.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici