Alors que la pandémie liée au coronavirus a fait de nombreuses victimes en France, la fin du confinement ne réjouit pas pour autant les français.

En dépit du déconfinement progressif qui a commencé en France, une nouvelle risque de chambouler la reprise des activités à la normale. En effet, suite à la réapparition du coronavirus voici maintenant quelques jours en France, l’ordre des médecins a récemment diffusé une lettre qui impose l’obligation du port du masque dans les lieux fermés.

Le coronavirus resurgit discrètement


La situation de crise liée au Covid-19 semble s’éterniser. En effet, une nouvelle vague de contamination plane à l’horizon avec un taux de reproduction qui dépasse la valeur unitaire. Dans d’autres termes, les individus infectés risquent de propager le virus dans de nombreuses circonscriptions françaises. Contre toute attente, les médecins ont pris une décision ferme et radicale en vue de limiter les dégâts humains causés par le virus. De nouvelles mesures qui ne vont certainement pas réjouir les citoyens français.

Alors que le déconfinement a débuté le 11 Mai dernier en France et que tout le monde reprenne peu à peu le cours de leurs vies normales, les gestes barrières sont toujours en vigueur. Néanmoins, il a été constaté un léger « laisser-aller » quant au port du masque. Bien qu’il soit inconfortable, le masque représente l’arme de protection la plus sure contre les risques de contamination. Par conséquent, les médecins ont récemment rapporté dans une publication de « Le Parisien » qu’il sera désormais obligatoire de porter le masque auprès des lieux clos.

Port de masque indispensable


Selon la déclaration des médecins, la première vague de victimes a pris fin. Ce qui favorise la tentation de profiter à nouveau de la vie et du contact social en abandonnant derrière nous les impacts humaines et socio-économiques laissés par le virus. Toutefois, le virus est toujours présent. D’où l’importance de continuer à se protéger en respectant les mesures de distanciation sociale, le port du masque dans les lieux publics clos et le lavage fréquent des mains à l’eau savonneuse ou à l’aide du gel hydroalcoolique. Les efforts doivent être soutenus par toute la population pour éviter un nouveau confinement.