Le Front de libération nationale FLN s’enfonce dans la crise. Selon un document obtenu par Actu-fil.com, 28 membres du Comité central ont saisi, ce mercredi 20 mars, le Conseil d’ Etat pour dissoudre l’instance dirigeante du parti, présidée par Mouad Bouchareb. Parmi les signataires de cette requête, plusieurs anciens cadres dirigeants et membres du bureau politique dissous. L’on citera entre autres, Rachid Assas, Ahmed Boumehdi, Mustapha  Maazouzi, Abdesslam Chelghoum.  » Nous contestons la légitimité de l’instance dirigeante depuis son installation. La justice demeure l’ultime recours pour nous », précise à Actu-fil.com,  l’un des signataire de cette requête.

Dimanche, les 72 Mouhafidhs réunis à Bouira, se sont démarqués de la position de la direction du parti, en soutenant le mouvement populaire. Ces derniers ont appelé à la tenue d’un comité central ordinaire pour la désignation d’un nouveau secrétaire général du parti.

Ce matin, Bouchareb a emboité le pas aux Mouhafidhs en déclarant  son « soutien total » à la mobilisation populaire.

 

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici