L’opposition ne prendra pas part à la Conférence nationale inclusive, proposée par le président de la République dans son dernier message à la nation.

Selon des informations recueillies par Actu-fil.com, les partis et personnalités politiques, qui tiennent actuellement une réunion au siège du parti El Adala, sont « unanimes pour dire non à la proposition du président ».

Ces  derniers rejettent catégoriquement, « dans le fond et dans la forme », le message du président, qui veut , selon eux, « prolonger son mandat après le refus populaire du cinquième mandat ».

Parmi les propositions retenues par les participants à la réunion de l’opposition, l’on retient  « le retrait des élus de l’opposition du parlement », et la tenue « d’une rencontre nationale ouverte qui rassemblera le front de l’opposition ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici