Envie d’une chevelure qui respire agréablement bon ? Découvrez notre solution efficace pour exhaler irrésistiblement ses cheveux tout en les hydratant au quotidien…

Le fait de parfumer les cheveux au moyen d’un produit renfermant une solution alcoolique contribue à les déshydrater sur le long terme. Pour profiter d’une chevelure qui dégage un parfum enivrant, il est possible de miser sur les bons produits qui permettent efficacement de dégager les odeurs désagréables tout en participant à une chevelure éclatant de santé au passage. 

Un excellent produit pour maintenir des cheveux en bonne santé

Besoin de cheveux qui sentent agréablement bons de manière durable ? Certaines femmes préfèrent dans cet optique avoir recours à des spray parfumés. Il s’agit néanmoins d’une habitude néfaste sur la fibre capillaire. En effet, ce geste contribue à irriter le cuir chevelu et à dessécher les longueurs en raison de l’alcool contenu dans la formule. 

Il est de ce fait préférable de miser sur un produit sans alcool, à l’instar de la brume capillaire signée KAYALI, Déjà Vu White Flower | 57 qui, outre le fait de ne renfermer aucune trace d’alcool, est riche en actifs ultra-nourrissants. L’abondance en huiles végétales (aloe vera, huile de camélia et de ricin) permet de renforcer la fibre capillaire tout en redonnant aux cheveux son éclat naturel. 

Un arôme hors pair

Pour ce qui est de son parfum, la fragrance gracieuse à base de fleurs du Déjà Vu White Flower | 57 fait tout le charme de cet eau de parfum qui a vu le jour au début de l’année. En effet, la nectarine blanche se marie divinement avec la poire verte. Le tout agrémenté par la senteur enivrante du jasmin indien et de la fleur d’oranger de tubéreuse. Bref, la formule magique de ce soin capillaire dégage un parfum captivant tout en apportant un style glamour et brillant à la chevelure, comme en témoigne Mona Kattan

Comment utiliser la brume ?

La Brume KAYALI, Déjà Vu White Flower | 57 est utilisable de plusieurs manières. Il est d’une part conseillé de l’appliquer directement sur la crinière, à une distance minimale de 20 cm. D’autre part, il est également possible de faire usage d’une brosse avant de coiffer la chevelure, pour des résultats davantage sublimes. Néanmoins, selon Mona Kattan, il s’avère plus astucieux de brumiser la serviette utilisée pour essorer les cheveux avec l’eau de parfum baptisée KAYALI Vanilla | 28, avant d’apporter une couche de brume du Déjà Vu White Flower | 57. A la clé ? Une fragrance à couper le souffle et des longueurs parfaitement hydratées.