Les fans de l’aventure Koh-Lanta avaient cette année eu le plaisir de retrouver leur héro, Claude, qui en dépit de son échec, s’est fait une place prestigieuse dans le cœur du public. Une participation qui aurait pu ne jamais voir le jour suite à des détails du jeu qui ont suscité la réticence de l’aventurier au départ.

La défaite fut amère pour Claude, qui avait échoué à la finale de la dernière édition de l’île des héros. Le chouchou des téléspectateurs de Koh-Lanta revient sur un détail signifiant qui a entraîné sa réticence à la participation à l’émission durant ses débuts. Révélations sur les motifs ayant motivé ce refus de départ.

Claude : celui que ses admirateurs surnomment le « GOAT » ou the Greatest Of All Times 

Alors qu’il multipliait les exploits et les victoires à la quasi-totalité des épreuves, c’est le cœur lourd que le finaliste ressort de Koh Lanta. L’heureux papa de Marceau et Andréa n’a pas pu gagner face à la redoutable Naoil. Bien qu’il n’ait pas remporté le titre de gagnant de Koh Lanta, Claude a réussi à faire chavirer le cœur du grand public depuis ses débuts dans l’émission, dont la notoriété a rapidement grimpé à l’issue de sa participation à l’aventure des héros.

Une situation compromettante selon l’aventurier

L’arrivée de Claude a bien semé le doute et la panique auprès des nouveaux aventuriers de Koh Lanta au début de l’aventure. En effet, il était redouté pour sa performance singulière et ses expériences d’ancien héro. Le finaliste s’était livré à Konbini sur un détail du jeu qu’il avait mal apprécié et qui l’avait remis en question sur sa participation au départ. Selon lui, le fait de débarquer dans l’émission en prenant la place de l’aventure des candidats n’était pas facile à imaginer. En effet, il estime que la participation d’anciens héros risquait de défavoriser les nouveaux apprentis. Une situation qui n’était pas évidente à vivre ni pour les anciens héros ni pour les nouveaux aventuriers. Malgré cela, c’est à cœur ouvert que Claude s’était lancé dans l’émission en donnant tout ce qu’il pouvait pour aller le plus loin possible.