Le Conseil national de l’ordre des médecins rappelle les règles de déontologues médicale nationale et universelles,  inhérentes à la rédaction des certificats médicaux des candidats à l’élection présidentielle, » notamment l’article 10 et 58 de code de déontologie médicale ».

Dans un communiqué rendu public , ce mardi 5mars, signé par Bekkat Berkani,  l’Ordre  des médecins, « met en garde les institutions nationales chargées d’examiner la validité de ces documents ( les certificats ) de l’obligation pour le ou les auteurs de l’inscription au tableau de  l’ordre des médecins »

Le Conseil national de l’ordre des médecins s’est exprimé sur les manifestations contre le 5e mandat du président sortant,  affirmant,  « qu’il est parties prenante dans toutes les positions exprimées  par le peuple algérien dont il fait partie ». Il salue   » le mouvement populaire pacifique du 22 février et  du 1 mars ».  » Le Conseil national de l’ordre des médecins  renouvelle sa confiance dans la maturité du peuple algérien , et en particulier de sa jeunesse pour dépasser de façon  pacifique  les moments difficiles que vit notre national », précise la même source.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici