Dans le numéro de « Cauchemar en cuisine » de ce 20 août 2020, les téléspectateurs ont pu découvrir le restaurant situé à Marseille baptisé « Vite fée bonne fée ». Un établissement qui aurait récemment fermé ses portes deux ans après le tournage de l’émission. 

Jeudi dernier, les téléspectateurs vespéraux de M6 ont pu apprécié une rediffusion des anciens épisodes de « Cauchemar en cuisine« . Un an après avoir sorti « O Franco Thaï » de la dérive, le chef cuisinier Philippe Etchebest s’était rendu à Marseille pour voler au secours du restaurant « Le Vite fée bonne fée », géré par deux soeurs: Aline et Sandrine ainsi que la belle-fille de cette dernière, prénommée Sabrina.

Un restaurant à l’ambiance foudroyante

Suite à son arrivée chez les trois jeunes femmes, Philippe Etchebest a immédiatement détecté ce qui n’allait pas au sein de leur établissement. En effet, dès la dégustation, le mari de Dominique Etchebest était déçu par le plat qu’il avait jugé de « fade » et « sans intérêt« . Outre les repas servis qui laissaient à désirer, l’ambiance au sein du restaurant était également maussade, et les tensions entre les deux soeurs n’étaient pas passées inaperçues aux yeux des clients. Entre Aline au tempérament explosif et les réflexions incessantes du chef en cuisine, l’atmosphère a été pénible et éprouvant pour le chef étoilé, au cours de la semaine. 

Un été désastreux pour Aline et Sandrine

Suite à une entrevue dirigée par l’équipe de Télé Star en Mai 2018, les deux frangines étaient revenues sur ce qu’ils avaient vécu au cours du tournage de l’émission. Les principales intéressées avaient de ce fait évoquées le stress insoutenable et interminable ressenti au cours du passage du chef cuisinier de 53 ans au sein de leur restaurant. Un mal pour un bien car les mois qui ont suivis, l’établissement a eut le vent en poupe. Cependant, deux ans après, suite à l’impact dévastateur de la crise sanitaire liée au Covid-19, les propriétaires ont été contraints de fermer les portes de « Vite fée bonne fée ». La liquidation survient le 29 juillet 2020, soit quatre ans après l’ouverture officielle du restaurant.