Abdelaziz Bouteflika a signé, ce jeudi 27 décembre, le texte portant loi de finances 2019  au siège de la présidence de la République, en présence de hauts responsables de l’État et les membres du gouvernement, rapporte l’agence APS.

« Le cadrage macroéconomique retenu pour l’exercice 2019 table sur un prix du pétrole à 50 dollars le baril, un taux de croissance de 2,6% et un taux d’inflation de 4,5%. Sur le plan budgétaire, la loi prévoit des recettes de 6.508 milliards dinars dont 2.714 milliards dinars de fiscalité pétrolière, rappelle-t-elle.

Quant aux dépenses budgétaires, elles s’élèveront à 8.557 milliards dinars, en légère baisse par rapport à celles de 2018. Concernant le budget de fonctionnement, il est estimé à 4.954 milliards dinars, selon la même source.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici