Issad Rebrab a répondu, ce jeudi 28 février, à Ahmed Ouyahia sur la question relative aux blocages dénoncés par Cevital. « M. le Premier Ministre, vous estimez que le blocage de groupe Cevital à Bejaia, que vous aviez, vous même, qualifié d’inadmissible, est un malentendu administratif. Ne pensez vous pas qu’il a suffisamment duré (Plus de 2 ans) ? Quand comptez-vous le régler ? Et les autres malentendus Brandt et EvCon? », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

LIRE AUSSI : Ahmed Ouyahia sur Cevital: les problèmes se ne règlent pas avec « les manifestations »

« L’entreprise travaille depuis 1998. Elle active dans l’agroalimentaire, la construction l’électroménager, les vitres et les réseaux de distribution », a indiqué le Premier ministre dans sa réponse à la fin des débats autour de la Déclaration de politique générale du gouvernement.

« A-t-elle déjà été entravée? », a-t-il demandé avant de lancer: « maintenant, quand il y a un problème, il se résout dans les administrations avec des dossiers. Il ne se règle pas avec la politisation et les manifestations ».

LIRE AUSSI : Le groupe d’Issad Rebrab écrit aux « décideurs »

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici