Sans surprise, Abdelkader Bensalah assumera, à partir de ce mardi 9 avril, les charges de chef d’État pour une période de 90 jours comme le prévoit l’article 102 de la Constitution. Dans la matinée, le Parlement siégeant en chambres réunies a officialisé la vacance du poste de président de la République notifiée par le Conseil constitutionnel.

LIRE AUSSI : Démission de Bensalah ? Pourquoi c’est « trop tard »

Abdelkader Bensalah a des prérogatives très limitées. Il devrait gérer les affaires courantes en attendant l’organisation d’une élection présidentielle. L’homme qui est contesté par la rue faisait partie des partisans du président Bouteflika. « Mais en réalité, c’est un homme du système. Il a toujours été dans les circuits du pouvoir et il a toujours été proche de tout le monde », selon un parlementaire.

LIRE AUSSI : Qui est Abdelkader Bensalah ?

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici