Béji Caid Essebsi s’est exprimé, ce jeudi 28 mars, pour la seconde fois, sur la situation en Algérie. Le président tunisien a commencé par rappeler qu’il connaissait très bien l’Algérie et que le « président Bouteflika est un ami ». Il se dit même rassuré par rapport à la situation dans le pays. « Je suis rassuré par rapport à la situation en Algérie parce que nous connaissons les Algériens », a-t-il indiqué dans un entretien à la chaîne de télévision Al Arabya.

Le peuple algérien est un « peuple combattant qui a obtenu son indépendance après 130 ans de colonisation. Je pense que le peuple algérien est capable de gérer l’évolution de la situation avec sagesse, nationalisme et fidélité au pays », a-t-il affirmé.

« Avez-vous donné des conseils au président Bouteflika ? », demande la journaliste. « On ne conseille pas autrui et on n’accepte pas de conseil des autres », a-t-il répondu. Béji Caid Essebsi ajoute que le « président Bouteflika a fait son devoir durant une longue période ». « Mais le peuple algérien voit qu’il faut mettre un terme à cette expérience. C’est une décision algérienne. On n’intervient pas et on a confiance en la décision algérienne », a-t-il assuré.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici