Le Club des juges libres a annoncé, ce mardi 26 mars, son soutien à la « position visant le respect et l’application des la Constitution », rapporte El Bilad sur son site qui précise que cette nouvelle organisation « commentait les dernières évolutions en Algérie » après la demande de mise en œuvre de l’article 102 de la Constitution exprimée par Ahmed Gaïd Salah. Le Club des juges libres soutient le mouvement populaire du 22 février. Les magistrats membres de l’organisation ont tenu des rassemblements dans plusieurs villes à travers le pays.

LIRE AUSSI : Appel de Gaïd Salah à l’application de l’article 102 de la Constitution (Texte intégral)

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici