Après l’élimination d’Eric, ses successeurs ont du mal à tenir le rang mais pour cette fois, avec Antonin, l’actuel maître de midi, un garçon exceptionnel âgé à peine 20 ans, les choses peuvent carrément changer et en outre, d’après son colocataire, le champion serait très très avare.

Antonin est bien parti pour un départ.


On peut dire que pour Antonin Picard, la chance est de son côté. Au cinquième jour seulement de sa participation au jeu de Jean-Luc Reichmann, il s’est fait déjà une coquette somme de 50 000 euros en total de gains ; sans parler en plus de divers cadeaux occasionnés par la découverte d’ « Etoile Mystérieuse ». «Mon père a dû prendre un camion pour tout ramener (…). Je suis rentré chez moi le soir après les tournages, j’ai tout découvert stocké dans le salon, c’était impressionnant », expliquait-il à la rédaction de TV Mag.

Antonin aux petits soins à sa famille.


En effet, il a fait cadeau « des petits motos » à son petit frère qui, en les recevant, était aux anges. Sinon pour le restant, le jeune homme n’est pas encore décidé. « « Il va falloir que je décide de ce que je vais faire de tout ça, ce que je garde, ce que j’offre et à qui je l’offre. Je n’ai pas envie de décevoir qui que ce soit ni créer des jalousies. », confiait-il.

Un programme bien ficélé.


Pour la somme empochée par contre, le calcul est déjà fait. « Je vais pouvoir rembourser mes petites dettes, m’autoriser à sortir boire un verre ou aller au restaurant. Mais surtout économiser. Dans quelques années, ça pourra me servir d’apport pour acheter un bien immobilier. Mon colocataire dit à tout le monde que je n’ai pas changé, je suis toujours aussi radin » … soutenait-il avec assurance.

Antonin est dans la merde !


En conclusion, il s’est ouvert, sans complexe, à raconter l’une de ses mésaventures, très émouvantes, que son quotidien lui impose.
« En septembre dernier, ma carte bancaire était bloquée à cause d’un découvert de 500 euros. Je n’avais plus un rond. Je faisais les fonds de tiroir pour pouvoir m’acheter à manger et mon colocataire m’avait avancé de l’argent ».