Les coups de gueules de Jean-Pierre Pernaut sont devenues si légendaires que cela n’étonne plus personne.

A se dire que c’est une qualité ancré en lui et que d’emblée cela lui définisse. Il n’y a pas de moment où ils ne les poussent pas autant en temps de Covid-19 ou à l’après-confinement c’est pareil !

Ces coups de gueules incessantes.


Le journaliste emblématique du JT de 13H le prouve à travers les critiques portant de temps à autre aux attitudes des Français au cours de cette pandémie mondiale où il déplore l’inconscience générale devant les différentes consignes sanitaires mises en vigueur.

Prenons en exemple l’irrespect de la fameuse distanciation sociale. Sans omettre son coup de gueule magistrale du 21 juin 2020 lors de la fête de la musique qui a fait tapage dans les réseaux sociaux ou encore la dernière en date, son coup de sang direct au lendemain des élections municipales où le rassemblement ici et là autant des politiciens que des citoyens électeurs qui semblent d’ores et déjà complètement oublier ce que sont les gestes de sécurités sanitaires prônés auparavant chaque tierce de seconde qui passe.

« Une légitimité acquise ».


La journaliste Anne-Claire Coudray, lors d’un entretien au micro de Télé 7 jours de ce lundi 06 juillet n’a pas manqué elle aussi de faire allusion à cette réaction de son confrère. Elle affirme en effet qu’il est « sans doute le seul qui puisse se [le] permettre » et ce en raison de la « légitimité acquise durant toutes ces années ».

JPP : une personnalité très appréciée.


JPP est un visage familier de tous les inconditionnels du JT de 13H de TF1 et ce depuis 32 longues années environ. « Il y a également le fait que les téléspectateurs l’y autorisent » continue Anne-Claire Coudray. Récemment, il est parvenu au premier classement des personnalités télé préférée des Français après d’autres figures emblématiques à l’instar de Nagui, de Jean-Luc Reichmann, de Michel Cymes ou encore de Stéphane Plaza au terme d’un sondage effectué par OpinionWay pour le compte de TV Mag.

Un humoriste de renom en fait des prises de position de JPP sur la Une un sujet qui prête à rire : « Je trouve sain que l’on puisse rire de ça sur TF1, dans C’est Canteloup ».
A l’image de JPP qui ne craint aucunement de dire ce qu’il pense, Anne-Claire Coudray affirme également en faire de même : « Je n’ai pas l’impression de ne jamais donner mon avis. Simplement, je le traduis en idées de reportages, plutôt qu’en éditorial pendant mes lancements ».