Le crudivorisme s’est peu à peu installé dans l’hygiène de vie alimentaire des français. Néanmoins, le fait de manger des aliments crus requiert un minimum d’attention car certaines nourritures peuvent êtres néfastes lorsqu’elles sont mangées sans avoir été au préalable cuites.

En cette période de fortes chaleurs, de nombreuses personnes préfèrent se contenter d’une salade de crudités pour le repas. De plus, face à l’émergence du crudivorisme, qui s’avère excellent pour le système digestif, il est toutefois essentiel de connaître les aliments adaptés ou non à ce type d’alimentation, au risque d’endommager notre organisme. Nous vous dévoilons ainsi ci-après une liste des nourritures qu’il faut impérativement cuire avant de les manger.

Cuire impérativement les viandes et les poissons

Le fait de consommer les viandes et les poissons crus occasionne des troubles du système gastro-intestinal (diarrhée, constipation, ballonnements…) et dans certains cas peut aboutir à une intoxication alimentaire. En effet, la viande de porc crue par exemple est fréquemment infectée de salmonelles et d’autres parasites néfastes à l’exemple du ténia ou de la trichinose. C’est pourquoi, il faut absolument cuire le porc ainsi que le sanglier avant la consommation. Il en va de même pour le poulet et les autres volailles, dont les intestins sont le paradis des salmonelles. Généralement, toutes les viandes consommées crues sont dangereuses pour la santé bien que certaines recettes exigent une cuisson plutôt saignante. A ce même titre, la vigilance doit également être redoublée avec la viande de boeuf. Enfin, les poissons crus peuvent également être empestés de certaines bactéries nocives au corps humain. Par conséquent, il est vivement préconisé de macérer la viande crue dans une sauce correspondant aux préférences de chacun, en vue de la débarrasser des microbes et toxines préjudiciables. 

Les légumes à écarter du crudivorisme

Certains légumes et végétaux requièrent une cuisson optimale avant toute consommation. A ce titre, on peut citer les champignons qui contiennent souvent des substances toxiques à l’état pur. D’où l’importance de les déguster cuits. Cette recommandation s’applique aussi bien aux champignons Crémini qu’aux champignons de Paris. Pour ce qui est des pommes de terre, bien que le fait de les manger crue ne présente pas de risques conséquents, elles peuvent dans certains cas être nuisibles à la santé, en raison des alcaloïdes, de la solamine et de la chaconine, qui sont souvent à l’origine de nausées et de vomissements. Par ailleurs, les aubergines elles aussi renferment de la solanine, ce qui fait qu’elles peuvent engendrer des troubles gastro-intestinaux lorsqu’elles sont mangées crues. Il est vivement conseillé de les bouillir, de les frire ou de les cuire avant de les déguster à table.