Ali Haddad a été transféré à la prison d’El Harrach après avoir été entendu par le juge d’instruction au tribunal de Bir Mourad Rais à Alger, rapporte Ennahar. La comparution du patron du groupe ETRHB qui a été présenté dans la nuit du mardi au mercredi a duré des heures, selon la même source.

Ali Haddad devait répondre des griefs qui lui sont reprochés dont la non-déclaration de devises et présentation de dossier non-conforme à la réglementation alors qu’il tentait de se rendre en Tunisie. Mais l’homme d’affaires fera l’objet d’une autre enquête de la brigade de recherche de la gendarmerie, précise Ennahar.

Cette brigade devrait enquêter avec lui sur des affaires de corruption. « Klitou leblad, ya serrakine (Vous avez bouffé le pays, vous êtes des voleurs!) », ont lancé des jeunes devant le tribunal à la sortie du véhicule des services de sécurité transportant Ali Haddad.

1 COMMENTAIRE

  1. Le peuple algérien sera satisfait une fois tout c est voyous voleur corronpue affairistes proche de Saïd Bouteflika Nacer bouteflika voleur corronpue les oligarchie de ce pouvoir algérien seras traduit devant la justice algerienne comme aussi les deux frères bouteflika Saïd Bouteflika Nacer bouteflika voleur corronpue tout ceux qui ont été de prés impliquée dans c est détournement corruption enrichement personnel tous sans exception rembourser les millards détourné volé le peuple algérien doit rester vigilant ne rien lâché tout ce pouvoir voyous voleur corronpue FLN RND Saïd Bouteflika Nacer bouteflika sidi Saïd UGTA doivent finir en prison amar Ghoul tout c est proche des bouteflika ils ont détruit économiquement algerie pillé des fonds le peuple algérien réclame justice pas de pardon juste voir une justice algerienne faire ce travail sans pression dire la vérité aux peuples Algérien

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici