Laeticia Hallyday s’est enfin livrée auprès de Paris Match suite à l’ampleur de l’affaire liée au partage de l’héritage de son ex mari. Des révélations publiées dans le numéro de Paris Match de ce mercredi 15 juillet.  

A l’issu de la conclusion de l’accord passé avec Laura Smet le 3 juillet dernier, qui symbolise la fin d’une longue bataille judiciaire, Laeticia a enfin décidé de dévoiler ce qu’elle avait sur le coeur. Des révélations soulageantes pour la maman de Jade et Joy qui souhaite à présent tourner la page effroyable liée à la tragique disparition du taulier.

Les circonstances de l’accord passé avec Laura Smet

« Il a fallu renouer le dialogue. Je me réjouis qu’on y soit enfin arrivés ». Tels étaient les propos avancés par la veuve de Johnny Hallyday lors de son interview par Paris Match. Elle a également affirmé que les affaires d’héritage étaient communes à chaque famille mais que dans le cas des Hallyday, tout était rendu public: « L’histoire de Johnny appartient aux Français, donc tout le monde a voulu s’en mêler ». Quoi qu’il en soit, l’ex épouse du rocker français a témoigné ses regrets quant à la tournure qu’a pris l’affaire familiale: « Il y a eu des affabulations, des fantasmes, des gens que je ne connaissais pas se sont mis à raconter notre vie alors qu’ils n’en savaient rien, je ne les avais jamais vus ! J’en ai énormément souffert ». 

C’est donc soulagée et heureuse que Laeticia Hallyday sort de ce long procès effroyable. Elle illustre par ailleurs à travers ses paroles : « Si on avait pu se mettre autour d’une table, avec de l’empathie et de la compassion, je suis sûre qu’on aurait pu régler le problème bien plus tôt. On se serait serrés dans nos bras et on aurait avancé. Maintenant, j’espère qu’on va le faire ». En dépit du compromis conclu avec la fille de Nathalie Baye, la campagne de Pascal Balland a confié la nécessité de trahir le souhait de Johnny Hallyday afin d’y parvenir.

Johnny Hallyday n’a jamais consenti à abandonner sa famille

Dans ses confidences; Laeticia Hallyday a avancé: « Ça a été difficile de lâcher, parce que Johnny et moi nous sommes fait des promesses que je ne pouvais pas renier…Johnny aimait ses enfants, tous les quatre. Différemment, mais il les aimait. J’ai été témoin de moments très forts avec David et Laura, on ne peut pas réécrire l’histoire ». Maintenant que la jeune femme peut mettre cette affaire judiciaire loin derrière elle, elle n’a pas hésité à expliquer que « l’incompréhension existe dans toutes les familles ». Néanmoins, elle reste persuadée que le testament de Johnny était plein d’amour et d’affection en ajoutant « Il n’a jamais voulu faire du tort à ses aînés. Je pense qu’il souhaitait nous protéger tous, et plus particulièrement Jade et Joy, parce qu’elles étaient plus petites. J’espère qu’à présent tout le monde le comprend. »