Dans le numéro d’Affaire conclue de ce lundi 24 Août 2020, Sophie Davant s’est sentie mal à l’aise du fait qu’elle ne pouvait pas faire la bise à un participant à l’émission. On vous dit tout !

Après de belles vacances bien méritées, l’équipe d’Affaire conclue reprend les rênes du magazine d’enchères sur France 2. Dans l’après-midi de ce lundi 24 Août 2020, l’animatrice vedette, Sophie Davant avait accueilli un nouveau participant qui était venu pour céder un article assez spécial sur le plateau de l’émission. Mais l’ex épouse de Pierre Sled a dû vivre un moment assez intimidant. Et pour cause…

Un participant perd les moyens devant Sophie Davant

Les inconditionnels de l’émission « Affaire conclue » sur France 2 ont eu l’occasion de faire la connaissance d’un nouveau vendeur dans le cadre du numéro de lundi dernier. Ce jour là, c’est Jean-Marie qui a rejoint le plateau de Sophie Davant pour céder un joli accessoire marin. Dès que le candidat avait pointé le bout de son nez, il fut visiblement déconcerté en voyant l’animatrice devant lui. A cet effet, il avoue à cette-dernière en le saluant, qu’il attendait avec impatience cet instant où il allait enfin avoir le privilège de rencontrer son idole. Par la suite, il poursuit en indiquant que si il pouvait, il lui ferait « un gros bisou »…

Une belle affaire conclue pour Jean-Marie

Des aveux qui ont décidément ému la maman de 57 ans qui a répliqué qu’en raison des gestes barrières, elle n’était pas en mesure de satisfaire à l’attente de son interlocuteur, mais que dans un autre contexte, elle n’aurait pas hésité à lui faire la bise. Une affirmation qui a tout de même fait plaisir à Jean-Marie, qui n’a pas manqué de faire part de sa reconnaissance. Dans la salle d’expertise, le commissaire-priseur Yves Cosqueric était parti sur un prix de départ de 200 Euros sur l’accessoire marin de Jean-Marie. A l’issue de la séance d’enchères, le vendeur est parvenu à encaisser 250 euros sur l’objet qui a conquis le coeur de Julien Cohen. Le candidat du jour repart heureux, avec en prime, des échanges alléchantes avec la mère de Valentine et Nicolas.