Dans l’émission d’enchères “Affaire Conclue”, c’est souvent Caroline Pons qui remporte la majorité des achats. A ce titre, le programme de Sophie Davant a décidé de mettre en place des réglementations concernant la concurrence. 

Les adeptes de l’émission “Affaire conclue” apprécient depuis l’été les rediffusions sur France 2 en attendant une quatrième édition inédite. D’autant plus que le collectionneur spécialiste de Napoléon a décidé de tirer sa révérence, de quoi remettre les téléspectateurs dans l’ambiance

Caroline Pons ressort toujours vainqueur

Dans le numéro de ce vendredi dernier, le célèbre commissaire-priseur de l’émission avait simulé un accent parisien lors de son observation sur un ancien objet d’art relatif à la Tour Eiffel. Harold Hessel a particulièrement été frappé par le petit balcon qui ornait l’objet, et qui avait disparu en 1937. Ce dernier a même profité de cet anecdote pour rappeler les fantaisies du créateur comparés avec l’édifice star de la capitale française. La vendeuse, Carine, avait donc séduit les membres de la salle des ventes. Les enchères ont en effet très vite grimpées lorsque l’acheteuse emblématique d’Affaire Conclue propose la somme exceptionnelle de 700 Euros. Une surenchère qui n’a pas laissé indifférent Julien Cohen. Face à la réplique de Stéphane Vanhandenhoven, Caroline Pons est obligé de monter à 1000 Euros.  La bataille se poursuit et, au final, la jeune femme s’est arrachée le trophée Tour Eiffel avec 1150 Euros.

Faustine Bollaert et Sophie Davant cartonnent

En ce qui concerne la côte de popularité, le divertissement animé par l’ex épouse de Pierre Sled a conquis le coeur de 971 000 adeptes dans son premier numéro. Ce qui équivaut à un part de marché avoisinant les 13,3%. La chaîne France 2 conserve ainsi sa position en tête du classement, avec des ventes aux enchères qui ont réunies près de 1,36 millions de téléspectateurs, soit 17,5% du public. Par ailleurs, les deux épisodes successifs de Ça commence aujourd’hui ont attiré respectivement 972 000 et 609 000 fidèles, soient 10.4% et 7.8% de parts de marché.