Lundi dernier dans « Affaire conclue », les téléspectateurs ont eu droit à une scène un peu particulière. Entre Julien Cohen qui se volatilise et Alexandra Morel qui se fait pénaliser par Pierre-Jean Chalençon

Dans son dernier numéro du lundi 10 août 2020, l’émission d’enchères de Sophie Davant a eu le vent en poupe. A l’issue de la vente aux enchères, le collectionneur spécialiste de Napoléon décroche haut la main, l’article vedette du jour. Un après midi magnifique marqué par une belle bataille entre les antiquaires stars de l’émission. Le point sur cette épisode inédite d’Affaire Conclue. 

Alexandra Morel désorientée

Dans le numéro d’Affaire conclue diffusé dans l’après-midi de ce lundi 10 Août sur France 2, les téléspectateurs ont eu l’occasion de faire la connaissance de Pascal. Le candidat était venu pour céder un objet très singulier. Une précieuse montre Gousset à l’allure très somptueuse. Comme à son habitude, le commissaire-priseur de l’émission a procédé à l’estimation de l’objet de valeur. Jérôme Duvillard s’était donc arrêté à une somme de départ de 1000 Euros. La jolie blonde, Alexandra Morel, qui aime collectionner les montres a donc été très intriguée par cette offre qui remonte de l’époque royale. Pour son passage dans l’émission, Pascal n’avait pas eu ni Julien Cohen, ni Caroline Pons devant lui dans la salle des ventes. L’acheteuse, face à cette absence, pensait donc faire une affaire brillante avec ce petit trésor, qui lui permettrait de rajouter un montre de plus à sa fameuse collection. Mais la jeune femme ne croit pas si bien dire car la concurrence était féroce.

Affaire conclue enregistre des résultats très performants

Très vite, les enchères avaient monté jusqu’à 2 000 Euros. Une somme incroyable annoncée par le propriétaire du Palais Vivienne. Mais Pierre-Jean-Chalençon ne s’arrête pas là. Il a misé 1 000 Euros de plus pour pouvoir s’arracher cette belle montre. Offusquée, Alexandra Morel a préféré faire profil bas et ne s’est pas débattue. Ce qui laisse le trophée pour son collègue. Ce numéro avait séduit 1,18 million de téléspectateurs. Ce qui représentent un part de marché de 15,6% pour France 2. Une position confortable qui propulse la chaîne en haut du classement après plusieurs mois dérisoires. Les ventes qui ont suivi ont ensuite réuni 1,44 million d’adeptes de l’émission de Sophie Davant, soit une hausse atteignant les 17,6% de curieux âgés de 4 ans et plus. Par ailleurs, le programme télévisé  Ça commence aujourd’hui a conquis le coeur de 716 000 fans dans son dernier numéro (9,5% de part de marché).