L’entreprise algéro-turque Abdi Ibrahim Remède Pharma (AIRP) et la société allemande de l’industrie pharmaceutique Boehringer Ingelheim ont signé, ce lundi 14 janvier, un accord de partenariat pour la fabrication locale de médicaments traitant l’hypertension et le diabète, rapporte l’agence de presse APS.

D’un montant de 20 millions d’euros, l’accord consistera à produire le médicament « Micardi.Plus » (contre l’hypertension artérielle) et « Jardians » (contre le diabète de type 2), selon les deux partenaires cités par la même source.

La production de ces deux médicaments sera assurée par l’unité de production de l’entreprise algéro-turque AIRP située dans la nouvelle ville de Sidi Abdallah (Zeralda).

La production du médicament pour le diabète de type 2 (Jardians) débutera au deuxième trimestre 2019, selon le directeur général de Boehringer Ingelheim, Bachir Batel. Le produit sera disponible sur le marché au deuxième trimestre 2023.

Quant à la phase de production du médicament contre l’hypertension artérielle (Micardi.Plus), elle débutera une fois que le transfert de technologie sera achevé d’ici avril 2021, en précisant que le premier pack de ce médicament sera disponible en Algérie au deuxième trimestre 2021.

Les deux médicaments seront commercialisés « à des prix abordables », a rassuré le même responsable.

Pour sa part, le représentant de la société pharmaceutique AIRP, Mohamed Lamine Bousteila, a précisé que l’investissement de 20 millions d’euros  pour ce projet englobe, à la fois, les équipements, le transfert de technologie et la formation.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici