La wilaya d’Alger qui a refusé d’autoriser la réunion du comité central de Talaie El Hourriyet,  prévue initialement demain à la mutuelle des matériaux de construction à Zeralda, invite ce parti à « choisir un autre  lieu  pour  tenir la réunion ». La raison ? « La mutuelle des matériaux de construction est réquisitionnée  pour des raisons administratives d’intérêt général », a précisé la wilaya sur sa page Facebook.

Talaie El Hourriyet n’est pas le seul parti concerné par cette décision. De son coté,  le Mouvement de la société  pour la paix MSP qui devait rassembler les membres de son conseil consultatif le 2 mars, à la Mutuelle des matériaux de construction,  sera amené à chercher une salle pour tenir cette rencontre.

Ali Benflis, le président de Talaie El Hourriyet a  rendu  responsable le ministre de l’intérieur « pour le préjudice  causé à un parti politique agréé ». Il considère que le ministre « s’est départi de sa qualité de ministre de la république qui lui impose la neutralité pour se mettre au service d’un candidat et des seuls partis politiques de l’alliance présidentielle».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici