Allié redoutable dans le processus de détoxication, le thym représente un aliment naturel dont les origines remontent à l’époque de l’Antiquité. A l’heure actuelle, cet aromate est devenu l’épice par excellence utilisé en gastronomie, et dont les propriétés thérapeutiques sont prouvées scientifiquement. Découvrez notre sélection des cinq bienfaits du thym pour la santé et le bien-être.

Outre le fait de rendre nos plats plus aromatiques et savoureux, le Thymus vulgaris apporte également du bien à notre organisme. Il aide à prévenir plusieurs maladies chroniques comme la grippe, la toux, ou encore les infections respiratoires. D’autant plus que l’OMS, tout comme la Coopérative scientifique européenne de phytothérapie (ESCOP), atteste son usage traditionnel. Pouvant être consommé sous forme d’huile essentielle, en décoction ou en application locale, voici les 5 meilleurs bienfaits du thym sur notre organisme.

1.   Lutter contre les microbes

Une tisane à base de thym, pris trois fois dans la journée, serait extrêmement efficace contre l’inflammation oropharyngée. De plus, ce type de breuvage renforce activement le système immunitaire pour prévenir diverses maladies. Pour un résultat optimal, n’hésitez pas à y incorporer du miel ou un peu de citron.

2.   Prévenir les embolies

En prévenant la formation de caillot dans le sang, le thym aide à combattre diverses formes de pathologies. Consommée sous forme de  tisane chaude, le thym permettrait de libérer les voies aériennes pour profiter d’une meilleure respiration. Aussi, ses attributs expectorants seraient parfaits  contre les toux aigues et les crises d’asthme.

3.   Lutter contre les virus

L’huile essentielle de thym, lorsqu’elle est inhalée contribuerait à atténuer les symptômes courants de la grippe (maux de tête, nez bouché, fièvre, toux…). Une étude conduite sur l’aromate démontrerait également ses effets antiviraux qui n’impliquent pas d’action sur les tissus épithéliaux.

4.   Lutter contre les infections

Grâce à ses propriétés antiseptiques et anti-infectieuses, le thym représenterait un partenaire idéal pour conserver une bonne santé bucco-dentaire et pour éliminer les risques d’infections liées au système respiratoire et à l’appareil génito-urinaire. Pour ce faire, il est recommandé de boire de la tisane de thym ou de parsemer les salades de quelques feuilles de thym fraîches.

5.   Lutter contre les inflammations

En raison de son abondance en thymol, le thym permettrait de soulager l’asthme en se fixant sur les récepteurs précurseurs de l’inflammation. Ainsi, il suffit d’inhaler la vapeur du thym, préalablement bouilli à l’eau chaude, en se penchant sur le mélange bouilli, la tête recouverte d’une serviette. Pour un maximum d’efficacité, réalisez l’inhalation durant une quinzaine de minutes.

Attention, le thym est toutefois déconseillé aux personnes qui suivent une thérapie à l’anticoagulant ainsi qu’aux femmes enceintes. Veillez également à ne pas dépasser la limite des 3 semaines en vue d’éviter des dangers potentiels, liés à l’irritation ou à une augmentation de la tension artérielle.