Reporters sans frontières (RSF) a réagi, ce mercredi 6 mars, à la libération de Merzoug Touati. Dans son communiqué, l’organisation a exprimé son « soulagement » après la libération du blogueur « après plus de deux ans d’emprisonnement » et a demandé « l’abandon de toutes les charges qui pèsent encore contre lui ».

« Condamné initialement à dix ans prison pour “intelligence avec une puissance étrangère”, et “incitation à la rébellion”, le blogueur Merzoug Touati a d’abord vu sa peine réduite à sept ans de prison en appel, puis tout simplement annulée le 19 janvier dernier par la Cour suprême algérienne, avant d’être de nouveau jugé ce lundi 4 mars en deuxième instance par le tribunal de Skikda qui l’a finalement condamné à deux ans de prison ferme et trois ans de prison avec sursis », a rappelé RSF.

LIRE AUSSI : Merzoug Touati libéré à l’issue du procès

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici