Les éléments de la police antiémeute au centre-ville d'Alger lors du rassemblement du mouvement Mouwatana.

Plusieurs organisations* dont la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), le Rassemblement action-jeunesse (RAJ) et Djazaïrona ont dénoncé, ce dimanche 24 février, la « répression des manifestations pacifiques » et les « arrestations arbitraires des manifestants ». Elles ont mis en garde le « pouvoir sur les atteintes répétées à la liberté d’expression et de rassemblement et manifestations publiques ».

LIRE AUSSI :Plusieurs interpellations au rassemblement de Mouwatana à Alger (Actualisé)

« Les Algériennes et les Algériens ont renoués avec la contestation et les manifestations populaires pacifiques en brisant le mur de la peur et bravant la menace en sortant par centaines de milliers dans toutes les villes du pays pour dénoncer le 5e mandat et revendiquer le changement du système », indiquent-elles dans un communiqué.

« Aujourd’hui, à l’appel du mouvement Mouwatana pour un rassemblement à Alger, malgré le caractère pacifique de la manifestation qui est un droit pourtant garanti dans la loi, le pouvoir algérien n’a pas hésité comme à l’accoutumée à user de la répression et de la violence envers les manifestants », ajoutent-elles.

Les organisations signataires affirment qu’elles tiennent « comme seul responsable le pouvoir quant à tout dérapage suite au musellement des manifestants et les atteintes aux libertés individuelles et collectives ».

LIRE AUSSI : Les manifestations du 22 février : les réactions des partis politiques et des personnalités (Actualisé)

Elles expriment leur « soutien indéfectible aux mouvements populaires contre le 5e mandat et pour un changement démocratique et pacifique pour l’avènement d’un état de droit, des libertés et de la justice sociale » et appellent « l’ensemble de forces vives, citoyennes et citoyennes à la vigilance et à s’impliquer dans la dynamique ».

(*) Les organisations signataires du communiqué :

  • RAJ
  • LADDH, Zehouane/Benissad
  • LADH
  • Tharwa N’Fadhma nSoumer
  • Djazairouna
  • SOS Disparus

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici